Aller au contenu principal

Optimisation du système de santé

Le ministre de la Santé échange avec les directeurs des hôpitaux et les directeurs régionaux de la santé

Le ministre de la Santé, Pr Léonie Claudine Lougué/Sorgho, accompagné de techniciens, a échangé avec les directeurs des hôpitaux et les directeurs régionaux de la santé, le mardi 17 septembre 2019 à Ouagadougou. Cette rencontre a permis de présenter à ces acteurs, le rapport sur l’évaluation des infrastructures, des équipements médicotechniques et la logistique roulante des structures de santé du Burkina Faso.

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan national de développement économique et social (PNDES) et de la politique nationale de santé (PNDS), le ministère de la Santé a procédé à l’évaluation des infrastructures, des équipements médicotechniques et de la logistique roulante des structures de santé. A travers cette évaluation, le département de Pr Léonie Claudine Lougué/Sorgho veut optimiser le système de santé et rendre les centres de santé plus performants. Elle a en effet permis de faire la situation des centres de santé et de promotion sociale, des centres médicaux, des hôpitaux de district, des centres hospitaliers régionaux et universitaires par région. La situation en août 2019 fait ressortir 1933 CSPSfonctionnels contre 1795 en fin 2018. Ce point montre que ce sont au total 132 CSPS qui ont été construits ou normalisés au cours cette année et 57 autres CSPS sont complets mais non encre fonctionnels. Les CSPS non fonctionnels ont besoin d’équipements, de médicaments et ou du personnel pour leur ouverture.On note également 513 sites prévisionnelsd’implantation de nouveaux CSPS regroupant 5000 habitants pour une distance à parcourir de 5 km.L’inventaire des équipements médicotechniques dans les structures de santé a été fait à partir de la liste des équipements essentiels de base. Cet inventaire a permis de savoir que les équipements sont certes disponibles, mais rarement en conformité avec les normes du ministère de la Santé et la faible disponibilité des équipements de protection individuelle dans les services d’imagerie. Pour le ministre de la Santé, Pr Léonie Claudine Lougué/Sorgho, cette évaluation va permettre de développer des stratégies pour une meilleure répartition des ressources humaines, des équipements et des infrastructures, pour un système de santé plus performant.

DCPM/Santé