Aller au contenu principal

Centrale d’Achat des médicaments Essentiels Génériques(CAMEG)

Le ministre de la Santé, Pr Léonie Claudine Lougué /Sorgho a effectué une visite à la CAMEG le lundi 16 septembre 2019. visite au cours de laquelle le ministre de la Santé a présenté ses encouragements ainsi que sa volonté d’accompagner la CAMEG dans sa noble missionqui est de contribuer à faire de la santé pour tous une réalité au Burkina Faso à travers l’ acquisition, la disponibilité et l’ accessibilité des médicaments essentiels génériques, des consommables médicaux.

En se déplaçant à la centrale d’achat de médicaments essentiels générique (CAMEG) le ministre de la santé Pr Léonie Claudine Lougué /Sorgho a voulu toucher du doigt les réalités de la CAMEG qui selon elle est « le principal outil de lamise en œuvre de la politique sanitaire du Burkina Faso ». Accompagnée de conseillers techniques, de directeurs techniques et du chef de file des partenaires techniques et financiers en l’occurrence la banque mondiale, le ministre de la santé a échangé avec les responsables de la structure pour s’enquérir des difficultés auxquelles elleest confrontée afin de mieux l’accompagner pour le bien-être des populations.

Pr Léonie Claudine Lougué /Sorgho a remercié et encouragéles agents  de la centrale d’achat de médicaments essentiels génériques qui travaillent afin que les médicaments qui sont un maillon essentiel dans la prise en charge des problèmes de santé soit disponibles sur toute l’étendue du territoire.Selon le ministre des difficultés existent et doivent trouver des solutions idoines très rapidement. c’est ainsi que des orientations ont été données lors des échanges.LaDirectrice Générale de la CAMEG Anne MarysKhaboré, s’est réjoui de la visite du Ministre de la Santé.  Elle a révélé  en outre qu’il existe beaucoupde difficultés en termes de créances et cette rencontre leur a permis de discuter de toutes lesdifficultés en cours ainsi que des voies et moyens pour les résoudre. La CAMEG s’engage à ce que les médicaments soient disponibles et accessibles financièrement et géographiquement sur toute l’étendue du territoire pour qu’aucun burkinabè ne puisse pas disposer de médicaments pour se soigner. Cette rencontre s’est achevée par la visite des différents magasins de stockage des médicaments de la CAMEG.

En se déplaçant à la centrale d’achat de médicaments essentiels générique (CAMEG) le ministre de la santé Pr Léonie Claudine Lougué /Sorgho a voulu toucher du doigt les réalités de la CAMEG qui selon elle est « le principal outil de lamise en œuvre de la politique sanitaire du Burkina Faso ». Accompagnée de conseillers techniques, de directeurs techniques et du chef de file des partenaires techniques et financiers en l’occurrence la banque mondiale, le ministre de la santé a échangé avec les responsables de la structure pour s’enquérir des difficultés auxquelles elleest confrontée afin de mieux l’accompagner pour le bien-être des populations.

Pr Léonie Claudine Lougué /Sorgho a remercié et encouragéles agents  de la centrale d’achat de médicaments essentiels génériques qui travaillent afin que les médicaments qui sont un maillon essentiel dans la prise en charge des problèmes de santé soit disponibles sur toute l’étendue du territoire.Selon le ministre des difficultés existent et doivent trouver des solutions idoines très rapidement. c’est ainsi que des orientations ont été données lors des échanges.LaDirectrice Générale de la CAMEG Anne MarysKhaboré, s’est réjoui de la visite du Ministre de la Santé.  Elle a révélé  en outre qu’il existe beaucoupde difficultés en termes de créances et cette rencontre leur a permis de discuter de toutes lesdifficultés en cours ainsi que des voies et moyens pour les résoudre. La CAMEG s’engage à ce que les médicaments soient disponibles et accessibles financièrement et géographiquement sur toute l’étendue du territoire pour qu’aucun burkinabè ne puisse pas disposer de médicaments pour se soigner. Cette rencontre s’est achevée par la visite des différents magasins de stockage des médicaments de la CAMEG.

 

DCPM/Santé