Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unite - Progres - Justice

RECRUTEMENT OMS Epidémiologiste Terrain /Riposte Polio (cVDPV2) - Ouargaye - (2000602)

TERMES DE REFERENCES

Epidémiologiste/Riposte Polio (cVDPV2)

Titre : Epidémiologistes en appui à la riposte à l’épidémie de poliomyélite

Grade : NO-B du barème du système des Nations Unies

Type de contrat : Accord d’exécution de Service Spéciaux (SSA)

Unité : POLIO/WCO BFA

Lieu d’affectation : Ouargaye
 

AVIS IMPORTANT: Veuillez noter que la date limite de réception des candidatures indiquée ci-dessus reflète les paramètres système de votre appareil personnel.


Durée : 3 mois (renouvelables)
CONTEXTE :
Le Burkina Faso, de par sa position géographique, est un pays carrefour avec de nos jours, le risque de propagation du cVPDV2. En effet, le profil épidémiologique du pays est influencé par les mouvements incontrôlés de populations dû à la position géographique du pays et à cela s’ajoute depuis 2016, l’insécurité grandissante aggravée par des attaques terroristes, des enlèvements de personnes et des destructions de biens. C’est ce contexte qu’en fin 2019, un cas de PVDV2 issu du district sanitaire de Ouargaye dans la région du Centre-Est a été détecté dans un centre de centré du district sanitaire de Cinkassé au Togo. Devant l’urgence, la recommandation a été faite au Bureau d’apporter l’appui nécessaire dans le renforcement de la sensibilité de recherche active des PFA notamment dans la région sanitaire du Centre-Est, sans oublier les autres régions frontalières et la région du Centre. Avec l’accord du Gouvernement, le Bureau de la représentation de l’OMS se propose d’apporter cet appui, entre autres, à travers le recrutement et le déploiement de consultants très expérimentés, dans un premier temps, dans le district de Ouargaye et dans les districts de Bittou, Tenkodogo et Zabré, qui connaissent d’importants mouvements de populations entre les 2 pays. L’objectif de leur mise à disposition, est de contribuer à accroitre urgemment la sensibilité du système de recherche active des PFA dans ces districts pour détecter tout éventuelle circulation du VDPV le long des frontières entre le Burkina et le Togo.

DESCRIPTION DES TACHES:
Sous la supervision générale du Représentant de l’OMS au Burkina Faso et la supervision technique du coordonnateur GPEI et du Point Focal PEV/Polio du Bureau pays, le candidat sera basé au niveau des districts de santé et sera chargé d’appuyer les activités de la riposte dans les domaines ci-après :
1) renforcement de la surveillance des maladies évitables par la vaccination, avec un accent particulier sur celle des PFA et de la rougeole pour l’amélioration des indicateurs clés,
2) renforcement du PEV de Routine, y compris l’amélioration de la qualité des données et la logistique de vaccins en vue de récupérer les enfants non ou insuffisamment vaccinés.
3) planification et mise en œuvre des activités de vaccination supplémentaires (AVS) de qualité contre le cVDVP2,
4) L’appui à la mise en œuvre et la documentation des interventions spéciales en faveur des populations spéciales (sites des IDP, nomades, Mines, pêcheurs, etc.)

De façon spécifique, l’appui du candidat consistera à :
 Apporter un appui dans la mise en œuvre des stratégies retenues pour les campagnes de vaccination contre la poliomyélite.
 Prendre activement part aux évaluations des campagnes (au cours et à la fin).
 Élaborer les rapports techniques à la fin de chaque passage – rapport qui comprendra des recommandations réalisables – pour améliorer le prochain passage.
 Apporter un appui technique au renforcement du PEV de routine à toutes les étapes entre les 2 passages des campagnes :
- planification,
- mise en œuvre des stratégies de vaccination (fixe, avancée et mobile),
- approvisionnement et logistique des vaccins,
- monitorage (y compris l’appui aux réunions de monitorage),
- suivi de la qualité et de la gestion des données;
 Apporter un appui technique et logistique au renforcement de la surveillance des PFA, de la rougeole et des autres maladies cibles du PEV à toutes les étapes (planification, mise en œuvre des visites des sites et recherche active des cas, formation et briefing, sensibilisation, supervision/suivi et évaluation) en vue d’améliorer les performances de la surveillance et aboutir à des indicateurs conformes aux normes requises.
 Investiguer dans les 48-72 heures, toute épidémie ou alerte de santé publique ;
 Appuyer la préparation des rapports mensuels de la vaccination, de la surveillance et des rapports sur les préparatifs des campagnes de suivi.
 Appuyer la coordination des interventions par un suivi régulier à partir du niveau zone de santé avec partage régulier des informations et données avec le niveau hiérarchique.
 Rédiger un rapport hebdomadaire des activités menées et un rapport final à l'issu de la consultation.
 Réaliser toutes les autres tâches confiées par l'OMS.


PROFIL POUR LE RECRUTEMENT

Education (qualifications) :
Essentielle : Etre titulaire d’un Doctorat en Médecine ou d’un Diplôme d’Infirmier Diplômé d’Etat ;
Désirable: Avoir fait une formation en santé publique ou d’épidémiologie de terrain serait un atout ;

Expériences:
Essentielle :
• Avoir occupé le poste de Responsable de la surveillance épidémiologique ou du PEV au niveau régional ou national pendant au moins 3 ans ;
• Bonne maîtrise de l’utilisation des nouvelles technologies (smartphone) pour les activités de surveillance et de supervision (ISS, eSurv,..) ;

Désirable :
• Avoir effectué et achevé au moins 2 Missions Stop Polio serait un atout
• Etre capable de travailler dans des conditions difficiles de terrain.

Langue :
• Excellente maîtrise du français

Autres mesures :
• Les candidats devront communiquer la référence de leurs superviseurs au niveau des pays
• Être disponible immédiatement et libre de tout engagement
• Vu l'urgence, le processus de sélection pourra débuter avant la clôture de l'avis de recrutement