Le ministre de la Santé, Dr Amédée Prosper Djiguimdé, accompagné d'une forte délégation, s'est rendu à Matiacoali et à Mogtedo dans la Région de l'Est et du plateau Central les jeudi 3 et vendredi 4 septembre 2015. Il s'est agi pour lui, de s'imprégner de l'état d'évolution des chantiers dans le cadre du projet de transformation des centres de santé et de promotion sociale (CSPS) en centres médicaux (CM), de toucher du doigt les difficultés et d'insister sur le respect des délais.
« 95% de taux d'exécution des travaux », c'est ce qu'a révélé l'entrepreneur chargé des travaux à Matiacoali. Selon l'entreprise, dans deux semaines le ministère de la Santé pourra disposer de son CM pour le grand bonheur de la population de Matiacoali.

La Secrétaire générale du ministère de la Santé, Dr Djéneba Sanon a procédé le lundi 31 août 2015, au lancement officiel du système de collecte des données de la santé maternelle et infantile à l'aide de la téléphonie mobile dénommé « Rapid SMS ». Mot du Directeur des Services Informatiques et de la Télé-Santé, démonstration du système et discours de lancement ont marqué la cérémonie de lancement.
Le système Rapid SMS selon l' équipe de la direction des Services Informatiques et de la Télé-Santé chargée de la démonstration de l'outil consiste : à développer une application mobile permettant entre autres , une remontée systématique des données relatives à la santé de la mère et de l'enfant et des maladies sous surveillance, une remontée instantanée des décès maternels et néonatals des formations sanitaires et du monde communautaire, d' améliorer la disponibilité et la qualité des données de surveillance de la santé de la femme et de l'enfant, de favoriser l'utilisation des données de surveillance pour l'amélioration de la prise en charge des femmes et des enfants ,

 

Le ministère de la Santé du Burkina Faso en collaboration avec l'ONG Malaria consortium a procédé le vendredi 4 septembre 2015 à Fada N'Gourma dans la Région de l'Est au lancement de la campagne de distribution gratuite de médicaments contre le paludisme à des enfants de 3 à 59 mois dans le cadre de la chimio-prévention du paludisme saisonnier (CPS). L'Objectif de cette campagne est de réduire annuellement d'au moins 60% la morbidité et la mortalité du paludisme chez les enfants de moins de 5 ans.

Exécutés par une dizaine d'entreprises  depuis 2010 , les travaux de l'hôpital de district du secteur 30 de Ouagadougou  connaissent une amélioration selon l'agence Faso Baara. Le taux d'exécution global de la première phase du chantier  est estimé à la date du 2 Avril 2015, à 95%.

A la tête d'une forte délégation,  le ministre de la santé, est allé toucher du doigt les réalisations sur le site.  Des bâtiments pour abriter les services administratifs, les services de  soins, d'hospitalisation, et les services de laboratoire,  tous les points sensibles ont été visités  par la délégation conduite par le ministre Amédée Prosper Djiguimdé en présence des entreprises chargées de l'exécution des travaux. Les mauvais souvenirs liés à la construction de l'hôpital de district du secteur 30 de Ouagadougou sont presque oubliés par les différents acteurs. Malgré les 5% des travaux.

Il se tient depuis ce matin, 14 avril 2015, à Ouagadougou, un atelier de validation du plan stratégique 2015-2020, pour la survie des enfants de moins de cinq ans. L'objectif principal de ce document, est de contribuer à la réduction de la mortalité juvénile au Burkina. C'est la secrétaire générale du ministère de la Santé, Dr Djeneba Sanon qui a procédé à l'ouverture des travaux en présence des partenaires techniques et financiers notamment l'OMS et l'UNICEF.

Au Burkina Faso, la mortalité maternelle est passée de 484 pour cent mille naissances vivantes en 1998 à 341 en 2010 et celle des enfants de moins de 5 ans est passée de 184 pour mille en 2000 à 129 en 2010. C'est bien connu que le combat contre la mortalité maternelle et infantile s'impose au pays des hommes intègres et dans les pays d'Afrique.

Agenda de la semaine

Vidéo

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images