Page d'accueil
Programme national d’assurance qualité en santé PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 23 Juillet 2012 19:30

Introduction

Depuis deux décennies les pays en voie de développement notamment ceux de la région africaine et particulièrement le Burkina Faso ont déployé des efforts pour :

- augmenter la couverture par la construction et l’équipement de formations sanitaires aux différents niveaux et échelons de la pyramide sanitaire.

- Former un grand nombre d’agents de la santé (médecins, chirurgiens, pharmaciens, infirmiers ,sage-femmes etc.)

- Réformer le système de santé dans le sens d’une plus grande décentralisation , d’une disponibilité en médicaments essentiels génériques et d’une participation (en particulier financière) des populations afin de résoudre les problèmes d’inefficacité de leur système de santé.

Cependant, ces efforts n’ont été suivis d’une évaluation de la qualité des services ou de l’impact des ressources sur la santé et le bien être des populations alors qu’il est reconnu qu’une attention portée à la qualité aide à améliorer l’état de santé des populations mais aussi contribue à éviter le gaspillage des ressources.

Consciente de ce fait, l’OMS dont l’assurance de qualité de soins de santé est inscrite dans le mandat, a pris la résolution AFR/RC 45/R3 qui invite instamment les États membres à mettre en oeuvre un programme national d’assurance qualité de soins.

Dans cette optique s’est tenue , à l’initiative du bureau régional de l’OMS pour l’Afrique (OMS-AFRO) et en collaboration avec le siège de l’OMS en avril 1997 à Niamey la première réunion inter-pays sur le développement des programmes nationaux d’assurance de qualité des soins de santé. Cette réunion a retenu que l’assurance de qualité est une approche qui vise une meilleure utilisation des ressources pour de meilleures prestations. Il s’agit d’un concept flexible, dynamique dont la finalité est la satisfaction des bénéficiaires ».

L’assurance de qualité utilise une approche fondée sur la définition et l’utilisation de normes, des procédures et l’usage d’un processus continu de résolution des problèmes et d’amélioration des performances.

Son opérationnalité nécessite la prise en compte du contexte socioculturel, économique et de l’organisation sanitaire du pays.

Au Burkina Faso, les prestations des services de santé sont qualifiées de mauvaise qualité2. Certains lient la baisse du taux de fréquentation des formations sanitaires à cette mauvaise qualité des prestations. Pour faire face au problème, le Département de la Santé a fait de l’amélioration des prestations des services de santé une de ses priorités comme en témoignent les faits et actes suivants :

- Lors des états généraux sur la santé, un thème a été consacré à la qualité des services de santé.

- Le plan National de Développement Sanitaire consacre un important volet à l’assurance de la qualité des prestations des services de santé ;

- Le Burkina a souscrit à la résolution FR/RC45/R3 qui invite instamment chaque été membre de l’OMS à élaborer et à mettre en oeuvre un Programme National d’Assurance de Qualité des services de santé.

Le présent document qui fait suite à la recommandation ci-dessus citées se veut une traduction de l’objectif n°4 du Plan National de Développement Sanitaire (PNDS)3. Il traduit la volonté du gouvernement burkinabé de développer un cadre de référence pour tout intervenant dans le domaine de la qualité des prestations de services de santé.

Il est le fruit d’une collaboration entre le Ministère de la santé et l’Organisation Mondiale de la santé (OMS)

La nécessité d’élaborer un programme National d’assurance qualité découle des constats et de l’analyse de la situation des services de santé au Burkina Faso. En effet lors de l’analyse de la situation il a été constaté qu’au Burkina Faso, les prestations de services de santé sont qualifiées de mauvaise qualité. Le Plan National de Développement Sanitaires aussi consacre un important volet à l’assurance qualité. Des expériences sur le terrain faites par le projets SFPS et MSM ont donné des résultats encourageants.

OBJECTIF GENERAL :

Améliorer la qualité des services de santé à travers le développement d’un programme national d’assurance qualité

La qualité des prestations des services de santé au Burkina Faso est faible, ce qui contribue à une baisse continue de leur utilisation20. Cette situation est en partie imputable à une absence d4une stratégie nationale d’assurance qualité. L’atteinte des objectifs spécifiques ci-dessous permettra de renforcer la qualité des services de santé.

OBJECTFIS SPECIFIQUES

Pour atteindre l’objectif général, huit objectifs complémentaires entre eux, ont été fixés visant la qualité dans ses différentes composantes et selon les différents acteurs.

Objectif spécifique1 : Stimuler l’engagement à la qualité des différents acteurs aux

différents niveaux du système

Objectif spécifique 2 : Développer à tous les niveaux des structures spécifiques de

PNDS

soutien de l’assurance qualité

objectif spécifique 3 : Développer les compétences du personnel de santé

objectif spécifique 4 : Rationaliser le travail des agents de santé

Objectif spécifique 5 : Donner un appui en diagnostic et traitement aux agents de

santé dans le cadre de leurs prestations de soins

Objectif spécifique 6 : Assurer une dispensation de médicaments de qualité au

niveau du pays

Objectif spécifique 7 : Mettre en oeuvre des activités de soutien de la qualité de

soins

Objectif spécifique 8 : Assurer la participation des populations à la promotion de la

qualité des soins.

 

Compteur visites

Echos des Régions

Endos

ENDOS-BF

Rapports

Les connectés

Nous avons 45 invités en ligne

Partenariats

      

Webmail Administration

   


gouvernement.gov.bf
logo iventIt africa ! Your best web designer