Le Ministère de la Santé à travers le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) a organisé le mardi 02 avril 2019, une table ronde avec des entreprises nationales pour le financement du gap de la campagne de distribution universelle des moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA). Cette rencontre a servi de cadre de plaidoyer pour mobiliser les entreprises locales dans la lutte contre le paludisme au Burkina Faso. Pour le Secrétaire général du Ministère de la santé, Dr Robert Karama, qui a présidé la rencontre, il est urgent que le gap soit comblé pour une implémentation optimale de la campagne 2019 afin de contribuer à accélérer les efforts de prévention et d’élimination du paludisme à l’horizon 2030. Une communication a permis de présenter aux partenaires nationaux présents, la situation du paludisme au Burkina Faso, les différentes stratégies de lutte, la campagne MILDA 2019 et le besoin de financement. Selon le coordonnateur du PNLP, Dr Yacouba Savadogo, c’est le volet communication qui est plus touché par le gap. Pour lui, l’intervention des entreprises locales pourrait contribuer à communiquer davantage pour une meilleure utilisation des MILDA. Après cette rencontre, il prévu d’envoyer des correspondances officielles aux différentes entreprises pour permettre à chacune de s’exprimer.
DCPM/santé

Agenda de la semaine

Vidéo

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images