Dans le but de rapprocher davantage les centres de santé des populations et de leur offrir des soins de qualité, le gouvernement burkinabè à travers le Ministère de la Santé, s’est engagé dans la transformation des Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) en Centre médical (CM). Le CSPS de Niou, dans le district sanitaire de Boussé, région du plateau central a transformé en centre médical depuis 2015. Dirigé par à ce jour par Dr Souleymane Ouattara, le centre médical de Niou fonctionne pleinement depuis mai 2017.
Crée en 1963, le CSPS de Niou est devenu depuis mai 2017, un vrai centre médical. En plus de l’infirmerie et de la maternité, ce centre compte désormais, un service de médecine pour des prestations plus large et plus pointues, un laboratoire qui permet de faire des examens complémentaires. Avec cette transformation, le dépôt MEG est encore plus fourni. Tous ces services fonctionnent correctement au grand bonheur des populations de la localité. Et c’est justement pour améliorer et élargir les services de soins que ce projet est mis en œuvre par le Ministère de la Santé. Pour médecin chef du CM, Dr Souleymane Ouattara, cette transformation a permis d’étoffer le plateau technique pour prendre en charge la santé d’une population de plus de 21 000 habitants, sur place. En plus de cette population, les quatre centres de santé de la commune rurale de Niou et bien d’autres centres, ont recours au CM pour des soins ou pour des examens complémentaires. En effet, grâce au laboratoire, ce centre médical permet de réaliser 16 examens, nous a confié le responsable de ce service, Tasséré Kindo. Venue pour des examens avec son enfant, madame Sandrine Daboné que nous avons trouvé au laboratoire a confié que la transformation du CSPS en CM a contribué à améliorer la qualité des soins. « Ça nous facilite la tâche car ça nous évite d’aller à Yako ou à Ouagadougou pour le moindre problème. », a-t-elle souligné. Pour Tiegabamba Ouédraogo, un autre patient que nous avons trouvé en consultation médecine, cette transformation est une bonne opportunité parce que pour certains soins, ils étaient obligés de se déplacer à Boussé où ailleurs. En effet, sans cette transformation, cet enseignant qui a eu un choc après un accident était obligé  de se déplacer pour son traitement.
En plus de toutes ces prestations, les femmes enceintes font désormais leur échographie sur place. Selon le médecin chef, Dr Ouattara, cela permet de bien apprécier l’évolution et l’état des grossesses et aussi de prendre les bonnes décisions. Pour mener à bien ses missions, le CM a opéré un réaménagement au niveau du personnel afin d’assurer des services de qualité parce que le personnel fait défaut. Le médecin chef souligne que le champ d’intervention est vaste avec un personnel réduit et qu’il a fallu ce réaménagement pour assurer une continuité des services. En plus de Niou, Latoden, Tema Bokin et Arbolé dans la région du Nord disposent également de centres médicaux fonctionnels

Agenda de la semaine

Vidéo

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images