Le Ministère de la Santé a organisé le lundi 04 mars 2019 à Ouagadougou, la revue sectorielle annuelle de l’année 2018 du secteur de planification Santé du Plan national de développement économique et social (PNDES). Cette session a réuni tous les départements ministériels membres du secteur de planification Santé.
Examiner et porter un regard analytique sur les performances 2018 du secteur de planification Santé du PNDES, c’est à cet exercice que se sont donné les différents acteurs des ministères de la Santé, en charge de la Femme, et celui de l’Agriculture qui composent le secteur de planification Santé. Un exercice qui devrait leur permettre à la suite des analyses, d’engager des actions fortes pour l’année 2019. L’objectif principal de cette revue annuelle est donc de contribuer à améliorer la mise en œuvre du PNDES et le suivi de la progression du secteur planification de la santé vers l’atteinte des objectifs du Plan national de développement sanitaire (PNDS) et des objectifs du développement durable (ODD), liés à la santé. « Notre Cadre sectoriel de dialogue sera toujours solliciter pour contribuer à orienter et renforcer l’efficacité dans la mise en œuvre du PNDES en son axe ‘’consolidation du capital humain’’ », a souligné le gouverneur du Centre-est, Antoine Ouédraogo, représentant le ministre de la Santé.
Pour la troisième année de mise en œuvre du PNDES, le bilan du secteur planification santé est « globalement satisfaisant ». On peut noter entre autres, la continuité de la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans avec de milliers d’actes en faveurs ces deux couches. Et pour l’année 2019, le secteur planification compte poursuivre sur la même voie pour véritablement contribuer à améliorer la santé des populations. Pour le représentant du ministre de la Santé, Antoine Ouédraogo, le niveau appréciable des indicateurs de santé, la vitalité du comité technique et des comités régionaux, la forte implication des autres Ministères, ont permis le renforcement du dialogue constructif dans le secteur. Pour les prochaines années, ce dialogue sera renforcé avec les réformes sur le nouveau dispositif de mise en œuvre du PNDES, notamment la formalisation des groupes thématiques et des équipes fonctionnelles. Ces groupes thématiques « Accès aux services de santé », « Prestations de services de santé », et « Pilotage et soutien aux services du Ministère de la santé » auront entre autres missions de proposer des projets de réformes techniques et administratives à soumettre au CSD pour validation.  
DCPM/Santé

Agenda de la semaine

Vidéo

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images