Le Ministère de la Santé à travers le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) a tenu les 6 et 7 mars 2019 à Ouagadougou, un atelier de formation des formateurs/superviseurs des niveaux central et régional. Cette formation entre dans le cadre de la campagne nationale 2019 de distribution universelle des moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA).
Pour la quatrième fois, le Burkina Faso organise une campagne nationale de distribution universelle des MILDA en 2019. A travers cette campagne, le département de la Santé et ses différents partenaires veulent renforcer la lutte contre le paludisme dans notre pays. La formation des formateurs/superviseurs des niveaux central et régional initié par le Programme national de lutte contre le paludisme vise à échanger les expériences pour mieux réussir cette campagne 2019. Cet atelier est le début d’une formation en cascade pour permettre aux acteurs à tous les niveaux, de s’approprier le processus de mise en œuvre et les outils de la campagne de distribution universelle des MILDA. Pour le secrétaire général du Ministère de la Santé, Dr Robert Karama, qui a présidé la cérémonie d’ouverture, la distribution des MILDA est une arme efficace pour lutter contre le paludisme dans notre pays. Il a invité les participants à partager leurs expériences et à tirer des leçons des campagnes de 2010, 2013 et 2016 pour mener une campagne de qualité. « La lutte contre le paludisme est une affaire de tous et c’est ensemble que nous vaincrons », a précisé monsieur le secrétaire général.
DCPM/Santé

Agenda de la semaine

Vidéo

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images