Le Sommet de l’Afrique francophone pour le changement social et comportemental  a eu lieu  du lundi 25 au mercredi 27 Février 2019, à Abidjan, la capitale de la  Côte d’Ivoire . Le Burkina Faso a pris part à ce sommet à  travers une délégation venue du Ministère de la Santé et Bien d’autres Institutions.
«  Surmonter les obstacles en santé reproductive, maternelle, néonatales, infantile et de Nutrition », c’est sous ce thème central que s’est  tenu du 25 au 27 février 2019 en Côte d’Ivoire, le Sommet de l’Afrique francophone pour le changement social et comportemental. Cette rencontre a constitué pour l’ Afrique francophone, un cadre d’excellence de discussion et de partage d’expériences sur le concept du  Changement Social et Comportemental (CSC). Premier du genre,  environ 500 participants issus de 18 pays ont pris à ce sommet organisé par le centre de programme de communication de Johns hopkins university avec le soutien de partenaires. L’occasion a été donnée d’échanger sur les bonnes pratiques, de partager les expériences et les outils pour concrétiser les actions dans le cadre du Changement social et comportemental.
A ce sommet, le Burkina Faso a partagé son expérience à  travers plusieurs thématiques. Il s’agit de la délégation des tâches dans le domaine de la planification familiale à Dandé et à Tougan, la durée adéquate de séjour hospitalier après accouchement normal à la maternité du CMA de Dô au Burkina Faso, présentés par Mme Mariam Dialla Zongo ; la prise en compte des déterminants psychosociaux dans le dépistage du VIH  chez les femmes enceintes au cours des soins prénatals  dans la commune de Tiébélé, présentée M. Zoubiré Charlles et les facteurs limitant la pratique de l’allaitement exclusif au  CMA de PAUL VI , présentée Mme  Clarisse Zotin/Kabore.
En outre, la réflexion de Dr Sandrine Bénédicte KONSIMBO qui porte sur la Problématique des grossesses  en milieu scolaire dans la région du Sahel a été très bien appréciée par les participants.
Il en est de même de Dr Sari Serge de l’ UNFPA qui a exposé sur  la Semaine nationale de la planification, une stratégie innovante en prenant l’exemple de l’édition de  2017. Quant à Mme Viginie Ouedraogo/Zongo de JHpiego, elle a fait une communication sur l’utilisation du mentorat par téléphone mobile pour le suivi-post formation des sages-femmes.
Trois jours durant, les participants ont réfléchi sur comment surmonter les obstacles en santé reproductive, néonatale, infantile et de nutrition à travers plusieurs sessions de renforcement de capacité, des présentations suivies de débats.
Des moments intenses qui ont permis au Burkina Faso de montrer son savoir-faire à travers des exemples concrets dans le domaine du changement social et comportemental.  
En marge du Sommet de l’Afrique francophone pour le changement social et comportemental, les pays devant mettre en œuvre le projet de développement Breakthrough ACTION dont le Burkina Faso  ont été orientés du 28 février au 1er mars 2019 sur  les approches et les modèles d’interventions du changement social et comportemental.   Les concepts clés comme la mobilisation des communautés pour le changement social et comportemental, la conception centrée sur l’humain et l’ économie comportementale ont été entre autres des thèmes abordés au cours de ces jours de travaux.
Ces travaux ont permis aux pays bénéficiaires du projet Breakthrough ACTION de se familiariser sur le processus de mise en œuvre du projet, son ancrage, son  bien-fondé et les actions novatrices pour accompagner nos populations vers un changement de comportement pour leur bien-être en santé.

DCPM/Santé

Agenda de la semaine

Vidéo

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images