Mise en place d'un système de recherche active et surveillance électrique du noma. Le projet de sensibilisation et de renforcement des capacités pour la prévention du noma au Burkina Faso en collaboration avec le ministère de la Santé, a organisé un atelier de restitution des résultats de l'analyse situationnelle des capacités des acteurs sur la mise en place d'un système de recherche active et surveillance électrique du noma. L’atelier s’est tenu le mercredi 19 décembre 2018 à Dori, dans la région du sahel, sous la présidence du directeur régional de la Santé, Dr Ahmed Sidwaya Ouédraogo. Les acteurs de la santé et des associations se sont réunis en atelier à Dori, pour la mise en place d'un système de recherche active et surveillance électronique du Noma dans la Region du Sahel. Organisé par le projet de sensibilisation et de renforcement des capacités pour la prévention du noma au Burkina Faso (PSRCPN/BF) en collaboration avec le ministère de la Santé, l’objectif général était de restituer les résultats de l'analyse de la situation réalisée dans le cadre de la mise en place du système de surveillance active à base communautaire dans la région du sahel. Le système de recherche active et surveillance électronique vise à signaler plus rapidement les cas suspects de noma pour favoriser leur prise en charge. En effet, le Noma constitue un problème majeur de santé publique au Burkina Faso, du fait du nombre élevé de cas, de sa forte létalité et de son impact socio-économique sur les survivants et de leurs familles. C'est pour soutenir les efforts du gouvernement burkinabé, que le projet de sensibilisation et de renforcement des capacités pour la prévention du Noma au Burkina Faso(PSRCPN/BF) a été mis en place en 2011 par l'ONG Allemande, Gegen Noma e. V. et le réseau pour la promotion bucco-dentaire et la recherche en Afrique. Cet projet contribue au renforcement de la mobilisation sociale et l'engagement de la communauté dans la lutte contre le noma au Sahel. Trois cas de noma ont déjà été pris en charge au cours de l’ année 2018. Et le directeur régional de la Santé du Sahel, Dr Ahmed Ouedraogo, de rappeler que la lutte contre le Noma est une des priorités du Ministère de la Santé.

DCPM/Santé

Agenda de la semaine

Vidéo

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images