La 16ème édition sous le signe de l’intégration avec la médecine moderne
Le ministère de la santé et les tradipraticiens ont commémoré la 16e journée la médecine traditionnelle le 29 septembre 2018 à Gaoua dans la région du sud-ouest. Cette était placée sous le haut patronage du ministre de la santé Pr Nicolas Méda.
« Production locale des médicaments issus de la pharmacopée », c’est sous ce thème que s’est tenu la 16e  édition de la journée africaine de la médecine traditionnelle. Célébrée le 28 septembre 2018 dans la province du Poni à Gaoua, cette journée a marqué la semaine nationale de la médecine traditionnelle. Initié par le ministère de la santé en collaboration avec les tradidipraticiens et des partenaires, la semaine s’est tenue du 24 au 30 septembre. Elle a pour objectif de permettre aux tradipraticiens de santé  de faire valoir l’excellence dans leurs pratiques, de renforcer la confiance  entre eux avec les populations et de multiplier les contacts pour favoriser l’émergence d’une économie solide autour de la médecine traditionnelle. La médecine traditionnelle a été reconnue par le code de la santé publique depuis 1994. Et depuis lors, selon le gouverneur de la région du sud-ouest, Tagsséba Nikiema, représentant du ministre de la santé, grâce à la volonté et l’engagement fort des différents acteurs politiques, des actions majeures ont été entreprises pour faire de notre cher pays, une référence. La médecine traditionnelle est une activité génératrice de revenu et le Président de la Fédération des tradipraticiens de la santé du Burkina l’a signifié en ces termes « le secteur de la médecine traditionnelle, en plus d’être un secteur qui offre des soins de santé n’en demeure pas moins un secteur économique porteur pour le pays ». Tagsséba Nikiema a souligné que : « pour renforcer l’intégration des deux pratiques de santé dans les systèmes de soins, le ministère s’est-il engagé dans la construction de structures d’interface au sein des centre hospitaliers régionaux de Tenkodogo et de Ouahigouya, et le Centre de médecine traditionnelle et de soins intégrés à Tengandogo qui sera opérationnelle début 2019. La journée africaine de la médecine traditionnelle a été une occasion pour reconnaitre les efforts de dix (10) personnalités du secteur de la médecine traditionnelle. Ces derniers ont reçu des plus hautes autorités du pays, des décorations dans l’ordre du mérite.
DCPM/Santé

Agenda de la semaine

Vidéo

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images