Améliorer la performance des hôpitaux comme stipulé dans le PNDES
Le ministère de la Santé en partenariat avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a procédé le vendredi 21 septembre 2018 à la validation du document de référentiel du système d’information hospitalier (SIH). L’atelier de validation a eu lieu à Ouagadougou en présence du ministère de la Santé et de tous acteurs intervenants dans ce cadre.
Le document de référentiel du système d’information hospitalier (SIH) a pour but d’harmoniser les procédures de mise en place et de gestion du Système d’information hospitalier. A travers ce référentiel, l’autorité compte faire de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) un pouls de développement durable de la santé des populations. ce référentiel va permettre de mettre à la disposition des décideurs des informations de qualité et à temps pour une prise de décision sur des bases factuelles. Selon le ministre de la Santé, Nicolas Méda, l’amélioration de la performance des hôpitaux devrait aboutir à la dispensation des soins de santé de qualité comme stipulé dans le PNDES. « Le besoin d’une information de qualité est crucial pour une gouvernance qui garantisse la performance des hôpitaux dans l’exécution de leur mission de service publique » a souligné le ministre de la Santé, Pr Méda. Pour lui, la cartographie des applications du ministère de la Santé qui a été réalisée en 2018 a montré que parmi les 81 répertoriées, seulement 6 applications étaient interopérables avec l’entrepôt national de données. « Cette démarche vise à favoriser l’intégration des données dans le système national d’information sanitaire et l’échanges de données de santé entre différents systèmes électroniques spécifiques » a rappelé Pr Nicolas Méda.
DCPM/Santé

Agenda de la semaine

Vidéo

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images