seminaire regional 01Un séminaire régional sur la promotion de la sensibilisation
Le ministre de la Santé, Pr Nicolas Méda, a présidé le mercredi 1er août 2018 à ouagadougou, un atelier de formation sur le cancer. Cette rencontre entre dans le cadre d’un séminaire régional de haut niveau sur la promotion de la sensibilisation à la lutte contre le cancer et les programmes de plaidoyer dans les pays africains membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI).
seminaire regional 02Ouagadougou a abrite les 1ers et 2 août 2018, un séminaire régional de haut niveau sur la promotion de la sensibilisation à la lutte contre le cancer et les programmes de plaidoyer dans les pays africains membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), sous le patronage de l’épouse du chef de l’Etat burkinabè, Mme Sika Kaboré. La première journée qui a regroupé les représentants techniqes des pays membres du groupe africain de l’OCI, des experts de l’AIEA, de l’OMS, du Soudan, de l’Arabie Saoudite et de la Turquie, a porté sur un atelier de formation sur le cancer. Cette journée a été meublée entre autres, par des communications suivies d’échanges sur les composantes de la prévention et de la lutte contre le cancer ; les initiatives entreprises par les pays en vue de promouvoir la prévention et la lutte efficaces contre le cancer ; l’organisation de la prévention et la lutte contre le cancer et l’apport de la cryothérapie dans le traitement des lésions précancéreuses du col de l'utérus.
La cérémonie inaugurale a été présidée par le ministre de la Santé, Pr Nicolas Méda, qui a félicité l’initiative de cette rencontre. Il a souligné que selon lOMS, le cancer constitue la deuxième cause de décès dans le monde avec environ 8,8 millions de décès en 2015, avant d’ajouter qu’environ 70 % des décès par cancer surviennent dans les pays à faible revenu ou intermédiaire. Pr Nicolas Méda a relevé que la mortalité et la morbidité dues au cancer se doubleront d’ici à 2030 si des programmes adéquats de lutte contre cette pathologie ne sont pas mis en place. Le ministre espère que grâce au partage des connaissances et d’expériences deseminaire regional 03s différents pays, les conclusions de cet atelier sauront orienter les décideurs pour renforcer la lutte contre le cancer et initier des actions communes à mettre en œuvre dans les Etats Africains de l’Organisation. La deuxième journée de ce semianaire régional a été consacrée aux premières dames des différents pays africains membres de l’OCI.
DCPM/Santé

Agenda de la semaine

Vidéo

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images