Le comité national de lutte antitabac et la direction de la promotion et de l’éducation pour la santé ont organisé du 4 au 6 et du 7 au 9 novembre 2017 à Ouagadougou, deux sessions de formation pour les membres du comité.
Dans le cadre de la mise en œuvre de ses activités du plan d’action 2017, le comité national de lutte antitabac (CNLT) et la direction de la promotion et de l’éducation pour la santé (DPES), ont organisé deux sessions de formation pour les membres du comité.

Placée sous le thème «  les conséquences du tabac sur la santé humaine et l’organisation de la lutte antitabac », la formation s’est tenue du 4 au 6 et du 7 au 9 novembre 2017 à Ouagadougou. L’objectif général est d’améliorer les compétences des membres du CNLT sur la lutte antitabac. Les septicités visent : à montrer les effets du tabagisme sur la santé, à présenter les différentes mesures de lutte, …Selon le représentant de la Secrétaire générale du ministère de la Santé, Dr Issaïe Médah, Directeur général de la santé, le tabac est particulièrement dangereux pour la santé humaine et une des plus graves menaces n’ayant jamais pesé sur la santé publique mondiale. « Cette formation permettra aux différents membres d’acquérir des connaissances sur les effets liés au tabagisme, les mesures de lutte antitabac au plan international et national et les défis à relever dans cette lutte contre le tabac » a souligné Dr Issaïe Médah. Plusieurs thèmes ont été abordés au cours de ces six jours de formation. L’on notre entre autres, les généralités sur le tabac, le tabagisme et affections pulmonaires, le tabagisme et affections de la sphère ORL, etc. Selon l’un des exposants, Professeur Georges Ouédraogo, le tabagisme est un comportement de dépendance « c’est la rencontre entre un individu, un produit, un environnement (socio-culturel..), c’est une double dépendance (psycho-comportementale, pharmacologique) a-t-il expliqué. Pour lui, c’est la nicotine qui créée la dépendance, car elle agit sur le système nerveux, « tous les organes sont touchés par la nicotine lorsque le fumeur tire la cigarette». A l’entendre, le tabagisme passif est exposé au même rythme que le fumeur actif. Les maladies du poumon sont la bronchite chronique, l’emphysème pulmonaire et les cancers broncho pulmonaires. Pour cesser de fumer, appelez au 79 39 71 47.
DCPM/Santé