Les caravaniers de la campagne de sensibilisation « 100 jours pour convaincre » étaient dans les communes de Dossi et de Bereba le mercredi 04 juillet 2018. La commune de Dossi est l’une des communes où l’adoption des méthodes contraceptives est toujours faible. Selon l’Infirmier chef de poste, Didier Tiendrebéogo, seulement 14% des femmes de la commune ont recours aux méthodes de la planification familiale pour l’espacement des naissances. A Bereba, le taux d’utilisation est plus élevé qu’à Dossi. « Nous sommes à un taux d’utilisation de 21% des méthodes de contraception à Bereba », a confié l’Infirmier chef de poste du CSPS de Bereba, Yaya Séré. Il a expliqué qu’ils font des sensibilisations à travers des séances de causeries éducatives en impliquant les ASBC, afin de promouvoir la planification familiale dans les différentes familles ». Selon Mme Koura Rosalie, présidente de la coordination des femmes de Bereba, les femmes n’adhèrent pas facilement à la planification familiale malgré les efforts faits en matière de sensibilisation. Et c’est justement dans ce cadre qu’est organisé cette campagne de sensibilisation qui a permis à la population de Bereba de bénéficier d’une animation grand public, des projections vidéo pour sensibiliser les femmes et les hommes sur les avantages de la planification familiale.
DCPM/Santé

Agenda de la semaine

Video

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images