Les autorités administratives, coutumières et religieuses de Houndé s’engagent à promouvoir la planification familiale
L’équipe de la caravane a rencontré le lundi 02 juillet 2018, les autorités de la commune de Houndé. Cette sortie avait pour objectif d’ échanger avec eux et recueillir leur avis sur la planification familiale.
Après les échanges avec les premiers responsables sanitaires du district, c’était le tour des autorités administratives et coutumières et religieuses de se prononcer sur la planification familiale. Cela s’est passé le lundi 02 juillet 2018 à Houndé. Selon le Haut-commissaire de la province Mme Barry/Traoré Sy Assétou: « nous avons un devoir d’accompagnement des mesures prises au plus hauts niveau, comme la planification familiale». En tant que première autorité de la localité, elle a invité « les partenaires techniques et financiers qui accompagnent le ministère de la santé à aller au-delà de ces 100 jours pour instaurer des activités pérennes». Par ailleurs, les autorités coutumières et religieuses après un atelier se sont engagé chacun pour ce qui le concerne à promouvoir cette pratique. De la chefferie coutumière et traditionnelle en passant par les autorités religieuses, tous ont pris des engagements à saisir les occasions lors des réjouissances populaires telles que les mariages, les baptêmes ainsi qu’au niveau des lieux de culte pour évoquer la question de la planification familiale. « L’enfant est un don de Dieu qui doit être bien pris en charge pour son épanouissement » ont-ils-souligné. Pour le représentant de la communauté musulmane, Sorry Moussa « nous saisirons les prières de vendredi et les séminaires à l’instar des séminaires provinciaux et nationaux pour intégrer les thématiques sur la planification ».
DCPM/Santé

Agenda de la semaine

Video

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images