La cérémonie solennelle de sortie de la troisième promotion des cadres entièrement formés au Burkina Faso à Bobo-Dioulasso,  a eu lieu le samedi 25 novembre 2017 au centre Muraz. Ils sont 20 cadres à recevoir leurs parchemins de fin de formation. C’est la Secrétaire générale du Ministère de la Santé, Dr Francine Ouédraogo/Douamba qui a présidé la cérémonie de remise.

«La troisième promotion de cours avancé des cadres du ministère de la Santé entièrement formés au Burkina Faso fait la fierté de notre système de santé et conforte notre espoir d’améliorer la qualité de prestations dans le cadre de la lutte contre le paludisme», s’est réjouie la Secrétaire générale du Ministère de la Santé, Dr Francine Ouédraogo. Venant des 13 Régions du Pays et pendant  six semaines, les participants ont vu leurs compétences et leurs connaissances  renforcées dans le cadre la lutte contre paludisme. « Le succès de toute stratégie de lutte repose sur la disponibilité et la qualité des ressources notamment les ressources humaines qualifiées », a signifié Dr Francine Ouédraogo.   Elle a par ailleurs, exprimée sa reconnaissance au corps professoral, au personnel administratif, technique et de soutien, aux membres et acteurs des différentes structures de santé, pour les efforts déployés, afin de bâtir et de renforcer les connaissances théoriques et pratiques des lauréats du jour. La Secrétaire générale du ministère de la Santé, a également exhorté les nouveaux récipiendaires à   cultiver en eux l’abnégation, le professionnalisme, le don de soi et l’engagement au service despopulations.

Les « récipiendaires  » par la voix de leur porte-parole ont sollicité entre autres, la transformation du cours avancé en  paludologie en diplômes interuniversitaire et leurs implications effectives dans la lutte contre le paludisme.La cérémonie a pris fin par la remise officielle des diplômes aux récipiendaires
DCPM/Santé