Pathfinder International fait un don de matériels au Ministère de la santé
L’ONG Pathfinder International a offert au ministère de la Santé, un lot de matériel médicotechnique au profit des formations sanitaires publiques de sa zone d’intervention. C’est le directeur de cabinet du ministre de la santé, Hugues Landry Hien, qui a reçu le don le jeudi 21 juin 2018 à Ouagadougou, au nom du ministre Pr Nicolas Méda.
D’une valeur de trois cent vingt-cinq millions trois cent quatorze mille cinq cent cinquante Franc CFA (325 314 550 FCFA), ce matériel est composé entres autres de tables d’examen et d’accouchement, de lits d’hôpitaux avec relève buste, des chariots de soins en inox, des tensiomètres à brassards, des matelas d’hôpitaux, des chaussures de protection. Tout ce lot de matériels a été remis officiellement au ministère de la Santé le jeudi 21 juin 2108 à Ouagadougou, par l’ONG Pathfinder International. Cette organisation intervient au Burkina depuis 2013 via des associations et en 2015, elle s’est installé finalement en ouvrant des bureaux à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso. Actuellement Pathfinder International intervient dans six (06) régions du Burkina Faso (cascades, centre, centre-est, hauts-bassins, centre-nord et centre-est) à travers la mise en œuvre de cinq projets sur la santé sexuelle et reproductive.
C’est dans l’optique de participer de façon significative à ce domaine de la santé que l’ONG donne des équipements et du matériel médicotechnique au profit des 110 formations sanitaires publiques des 04 régions d’intervention du Projet Yam Yankré. Il s’agit de la région des cascades, du centre, du centre-est et des hauts-bassins. Pour la directrice pays, Reine Lydia Saloukou, « ce matériel représente ce qui a été validé dans les plans d’action de formations sanitaires soumis à Pathfinder International dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet. ». Ce matériel va contribuer à mettre en œuvre les activités de la planification familiale et des soins de qualité après avortement, a-t-elle poursuivi. Selon le directeur de cabinet représentant le ministre de la santé « ce don s’inscrit en étroite ligne avec les grandes priorités de notre gouvernement en matière de santé, c’est un don qui va soulager un tant soit peu les formations sanitaires et combler un besoin énorme ». Hugues Hien a profité de l’occasion pour lancer un appel à toutes les bonnes volontés qui peuvent accompagner les efforts du gouvernement à l’image de Pathfinder, de ne pas hésiter à le faire.

DCPM/Santé

Agenda de la semaine

Video

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images