Le lundi 23 octobre 2017 a eu lieu au ministère de la Santé, la remise  de matériel de santé par quatre hommes de bonne foi.
Au Burkina Faso le manque de couveuses pour les enfants nés prématurés fait lésion. Ainsi, suite à un constat fait par un groupe de jeunes sur ce manque criard de couveuse dans les structures sanitaires au Burkina Faso et les décès que cela a occasionné à des familles, un SOS a été lancé. Cet appel a donné d’abord lieu à une dotation de trois couveuses au ministère de la Santé.

Le don du lundi 23 octobre 2017 rentre en droite ligne de celui fait il  y a deux mois. A les entendre c’est  suite au décès de jumelle née prématurée en juillet 2016 par manque d’incubateur, que l’idée de collecter des fonds  pour l’achat de couveuses via le site Facebook est née. Selon  le représentant du ministre de Santé, Dr Mete  Bonkougou conseillers technique du ministre  ces cinq couveuses qui viennent s’ajouté, seront affectées dans les hôpitaux en fonction de la demande  pour sauver les bébés qui sont en détresse au plaisir des populations. Au nom du ministre de la Santé il a remercié les bienfaiteurs et les rassuré qu’aucun bébé ne payera 5f pour être dans ces couveuses dotant plus qu’il y a la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de 0 à 5ans.
DCPM/Santé