La caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et la caisse autonome  de retraite des fonctionnaires (CARFO) en partenariat avec le ministère de la santé ont lancés le vendredi 29 septembre 2017 à Ouagadougou, la visite médicale annuelle gratuite des pensionnaires. C’était en présence de Madame Sika Kaboré, épouse du chef de l’Etat.
Remise d’un lot de matériel médicotechnique par la marraine Madame Sika Kaboré suivi d’une visite guidée dans la salle de prise en charge médicale des pensionnaires ont ponctuées cette cérémonie de lancement officiel de la visite médicale annuelle gratuite des pensionnaires.

« Le bien-être des pensionnaires, un souci permanent de la CNSS et de la CARFO » c’est le thème du présent lancement. Au cours de la visite, les techniques de prise en charge des retraités, les préoccupations des patients voire les difficultés de ces prises en charge ont été expliqué à la 1re dame du Faso. Pour Madame  Sika Kaboré par ailleurs marraine de la cérémonie, « il s’agit d’un acte de solidarité envers nos ainés, et ils m’ont convié à venir être leur porte-parole pour dire merci au gouvernement à l’effort qu’il fait en leur faveur à travers le ministère de la Fonction publique ». Elle a félicité le gouvernement pour les efforts fait aux personnes du troisième âge. « Nous souhaitons qu’on puisse prendre en charge une partie des pathologies qu’on découvre » a suggéré le président de l’association des retraités du Burkina Faso, Felix Yameogo. Pour lui des efforts sont fait par le gouvernement, mais eux demandent encore plus. Car estime-t-il, « c’est bon, mais ce n’est pas arrivé ». Il a ajouté que lors des visites médicales, les médecins peuvent détecter des pathologies, alors qu’il leur est difficile de se soigner, faute de moyens. Cette visite gratuite annuelle débute le 2 octobre prochain dans plusieurs centres de santé à savoir, le CMA de Bogodogo, Pissy, Kossodo, Paul VI, l’infirmerie de la CARFO, la maison des retraités et bien d’autres.

DCPM/Santé.