Des résolutions pour lutter contre les faux médicaments
La  71ème assemblée mondiale de la Santé a été l’ occasion de discuter sur l’ accès aux médicaments et autres produits médicaux de qualité inférieure et falsifiés.
Les ministres de la Santé et Chefs de délégations des Etats et organisations ont participé à la conférence  Internationale dédiée à la question pour intensifier la sensibilisation sur les risques pour la santé de l’usage de médicaments et autres produits médicaux de qualité inférieure et falsifiés.

Pour le Directeur général de l’ ONUSIDA, cette tribune offre une opportunité d’intensifier le combat contre ce fléau. La secrétaire générale de l’ Organisation internationale  de la francophonie quant à elle, a révélé que l’usage des médicaments et autres produits médicaux de qualité inférieure et falsifiés fait chaque jour des ravages. Elle a également qualifié le commerce des faux médicaments de « trafic ignoble et désastreux » . Selon elle, le renforcement de la Coopération entre les pays se présente comme une opportunité pour lutter ce fléau.
Le Président de la République du Benin, Son Excellence Patrice Talon, a invité les pays développés à  la sincérité dans la lutte car 70 à 80% des médicaments falsifiés sont produits dans les pays développés. Pourquoi est-il si difficile de se mobiliser contre ce fléau qui tue plus que le paludisme et d’autres maladies ?", s’est interrogé Patrice Talon.
Il a également souhaité que  les pays africains s’unissent pour une  lutte collective et non individuelle.
 
La 71ème Assemblée mondiale qui se poursuit jusqu’à samedi à Genève, porte sur le thème "La santé pour tous : s’engager en faveur de la Couverture sanitaire universelle".

Agenda de la semaine

Video

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images