Le ministère de la Santé et l'OMS ont initié un atelier sur le suivi du bienum 2016-2017, le 29 août 2017 à Ouagadougou. Au cours des échanges la DGESS a fait un bilan des activités du premier semestre financées par l'OMS.
Depuis plusieurs années, l'OMS apporte un appui technique et financier au ministère de la Santé. Dans la dynamique de bien cerner les domaines d'intervention au sein dudit ministère, un cadre de programmation et de financement des activités a été créé et se tient tous les deux ans.

A cet effet, au cours de ce bienum, les structures impliquées dans le suivi et la mise en œuvre des activités financées reçoivent un canevas qu'elles doivent renseigner et transmettre à la Direction générale des études et des statistiques sectorielles (DGESS) du ministère de la Santé. L'objectif de la rencontre est de suivre la mise en œuvre des activités financées par l'OMS au titre du premier semestre 2017. Selon Robert Kargougou, Secrétaire général du ministère de la Santé, ces échanges permettent d'avoir une large vision des activités qui sont menées. «Il s'est agi pour les participants de faire le bilan de réalisation des activités planifiées au premier semestre 2017, de présenter la programmation des activités du deuxième semestre et de souligner les difficultés ayant rencontrées » a confié Dr Robert Kargougou. Par ailleurs, il sollicité l'accompagnement de l'OMS pour l'atteinte des objectifs du bienum. Les différentes qui ont bénéficié de ce financement ont fait le point des activités réalisées et celles en cours de réalisation. Cela a permis de matérialiser le taux d'absorption du financement.
DCPM/Santé