Les responsables du ministère de la Santé s’assurent du service minimum
Suite à la grève de 48 heures initiée par le Syndicat national des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA), des responsables du ministère de la Santé ont effectué une visite à l’hôpital Yalgado Ouédraogo, à l’hôpital du district de Bogodogo et au CMA de Pissy, pour s’assurer de la continuité des offres de soin.
Une délégation du ministère de la Santé composée de directeurs généraux, de conseillers techniques et de techniciens, conduite par le directeur de cabinet, M. Landry Hugues Hien, ont visité le mercredi 23 mai 2018, quelques centres de santé dans la ville de Ouagadougou. Cette sortie avait pour objectif de voir si le dispositif mis en place pour assurer le service minimum dans les centres de santé est fonctionnel. Au centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo, la délégation a visité le service des urgences médicales et la maternité. Dans ces deux services, il y avait une continuité des soins offerts aux patients. Le Directeur général, Constant Dahourou a confié que le dispositif classique de réquisition a été mis en place, et ce personnel est appuyé par les agents qui n’ont pas le droit de grève et des agents de santé de l’armée. A la maternité, Pr Ali Ouédraogo, gynécologue obstétricien, a rassuré que les femmes sont bien prises en charge.
A l’hôpital du district de Bogodogo, des agents de santé étaient présents dans les services des urgences médicales et de la pédiatrie, où les patients bénéficiaient des soins. « Le service minium est assuré avec des médecins, le problème c’était les infirmiers mais ce problème est actuellement réglé. », nous a confié le chef du service des urgences, Dr Salif Napon. Au centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Pissy, le constat est le même. La continuité des soins est assurée avec l’appui de volontaires venus prêter main forte aux agents en service. Cela a permis à la délégation  de constater le fonctionnement des services des urgences médicales et de la maternité dans cette formation sanitaire.
DCPM/ Santé

Agenda de la semaine

Video

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images