Le ministre de la Santé sollicité pour la mise en œuvre de la loi anti-tabac
Le ministre de la Santé, Pr Nicolas Méda, a reçu en audience le mercredi 9 mai 2018, des organisations de lutte contre le tabac. Composées de ACONTA Afrique contre le tabac, du réseau des journalistes anti-tabac du Burkina (REJAT-BF) et de la communauté protestante, ces organisations sont venues faire un plaidoyer pour la mise en œuvre de la loi anti-tabac au pays des hommes intègres. Elles ont félicité le ministre Méda pour les actions menées par son département dans le cadre de la lutte contre le tabagisme au Burkina Faso. Pour elles, les défis actuels, ce sont la mise en œuvre de la loi sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics et dans les moyens de transport en commun ainsi que l’apposition des images qui dissuadent, sur les paquets de cigarette. Ces organisations anti-tabac ont demandé au premier responsable de la Santé, de prendre des dispositions pour que ces mesures soient respectées dans notre pays. « Vue le nombre de décès lié au tabac, soit environ 4 800 personnes par an, il est nécessaire que le gouvernement agisse. », a déclaré le représentant de la délégation, Salif Nikiéma, coordonnateur  de ACONTA Afrique contre le tabac. Il a ajouté qu’au Sénégal, des images sont apposées sur les paquets de cigarette pour décourager les plus jeunes à ne pas se lancer dans cette aventure et pour sensibiliser ceux qui ignorent encore, les méfaits du tabac.
Cette visite a été l’occasion pour ces organisations de lutte anti-tabac, de féliciter le Pr Nicolas Méda, pour son choix à la tête du ministère de la Santé.

DCPM/Santé

Agenda de la semaine

Vidéo

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images