Le ONE HEALTH, un nouveau concept pour sauver les populations
L’association pour les sciences de la santé du Burkina tient du 8 au 11 mai 2018, la 19e édition des journées des sciences de la santé de Bobo-Dioulasso. La cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence du ministre de la Santé, du ministre des ressources animales et halieutiques, du ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique et du Secrétaire d’Etat à la recherche et à l’innovation.
« ONE HEALTH pour un développement durable. », c’est sous ce thème que se tient à Bobo-Dioulasso, au Centre Muraz, la 19e édition des journées des sciences de la santé (JSSB). Un thème qualifié d’actualité par les premiers responsables des différents départements ministériels qui étaient présents à la cérémonie d’ouverture. Selon le président de l’association pour les sciences de la santé du Burkina, Pr Jean Bosco Ouédraogo, le concept ONE HEALTH qui veut dire une seule santé ou une santé globale, est une stratégie mondiale de collaboration entre les différents acteurs de lutte contre la maladie, que ce soit l’implication de l’environnement, des animaux, tout ce qui concourt au bien-être de l’homme. Et c’est cela qui explique à cette édition, la présence effective du ministre de la Santé, patron de la cérémonie, du ministre en charge des ressources animales, de celui de l’Environnement et du Secrétaire d’Etat à la Recherche et à l’Innovation. Pour le Ministre de la Santé, Pr Nicolas Méda, ces journées scientifiques de la santé participent à la mise en œuvre du PNDES. « Ces journées permettent des échanges d’expériences et de valorisation des résultats de recherches et des innovations, de proposer des solutions efficientes et durables, à même d’impulser le développement socio-économique de nos pays. » a-t-il souligné.
Crée en 1992, ce cadre d’échange et de partage réunit des acteurs des sciences de la santé. Cette année, ce sont plus de dix pays de la sous-région, de l’Afrique centrale et de l’Europe qui prennent part aux 19e journées des sciences de la santé. Tous ces acteurs échangeront pour un renforcement de l’intégration et la coopération intersectorielle pour le contrôle des maladies zoonotiques, c’est-à-dire les maladies causées à l’homme par les animaux. C’est pour cela que le ministre des Ressources animales et halieutiques, M. Soumanogo Robert Koutou, a relevé la nécessité de mutualiser les efforts pour le bien des populations. Cette vision est aussi partagée par le ministre en charge de l’Environnement, M. Nestor Bassière. « Vivre dans un environnement saint contribue efficacement  à lutter contre les maladies ; », a-t-il souligné. Pour la directrice santé de l’USAID, Bijou Muhura, le ONE HEALTH est un concept mondial qui ne peut pas se faire sans la santé humaine, la santé environnementale et la santé animale.

DCPM/Santé

Agenda de la semaine

Vidéo

Facebook

Pharmacie de garde

pharmacie

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Ouagadougou

Pharmacie de garde 2017 de la ville de Bobo Dioulasso

Galerie images