MENINGITE AU BURKINA FASO

Un plan de préparation et de riposte à une éventuelle épidémie de méningite en 2017 disponible

Le ministère de la Santé du Burkina Faso à travers la Direction de la lutte contre la maladie (DLM) a tenu du 26 au 30 septembre 2016 à Koudougou dans la Région du Centre-Ouest, une session de travail sur la préparation et de riposte à une éventuelle épidémie en 2017. Une rencontre au cours de laquelle un plan de préparation et de riposte à une éventuelle épidémie de méningite a été élaboré. C'est le Directeur Régional de la Santé du Centre-Ouest qui a procédé à l’ouverture des travaux en présence des représentants des directions techniques du ministère de la Santé.

 

La situation épidémiologique de la méningite dans notre pays est caractérisée depuis 2005, par des foyers épidémiques avec une létalité atteignant parfois 10%. Cette maladie représente la méningite représente de nos jours au Burkina Faso la première cause de morbidité et de mortalité parmi les cinq (05) maladies à potentiel épidémique que sont : la rougeole ; le choléra ; la fièvre jaune et la shigellose.

Ainsi des actions ont été entreprises pour barrer la route à cette maladie principalement dans le domaine de la prévention et la prise en charge des cas de méningite. Ce sont entre autres : la campagne de vaccination préventive de masse avec le MenAfriVac réalisée en décembre 2010 au cours de laquelle plus de 100% de la cible (1 à 29 ans) a été atteint et la gratuité de la prise en charge des cas de méningite.

Ce pendant, la notification d’une épidémie de méningite dans le district sanitaire de Batié à la semaine 10 de 2016 avec un taux d’attaque de 13 cas pour 100 000 habitants, la persistance de la circulation des germes épidémiogènes (C, W, X) et l’épidémie de méningite à pneumocoque en République de Côte d’Ivoire, sont autant de situations qui peuvent fragiliser le système de santé du Burkina Faso.

C’est dans cette optique que le ministère de la Santé à travers la Direction de la lutte contre la maladie a initié la session de travail et dans le seul but d’élaborer le plan de préparation et de réponse à une éventuelle épidémie de méningite en 2017 au Burkina Faso, qui a termes, devra permettre d’éviter tout risque de survenue des épidémies de méningite dans notre pays pour la saison 2016-2017.