MISE EN ŒUVRE DE LA GRATUITE DES SOINS

une légère hausse du nombre des enfants de moins de cinq ans pris en charge à la semaine 8

Le rapport de l’application des mesures de gratuité aux enfants de moins de 5 ans et aux femmes à la huitième semaine de mise en œuvre dans les régions du Centre, des Hauts-Bassins et du Sahel montre une légère hausse du nombre des enfants de moins de cinq ans pris en charge et une légère baisse du nombre des femmes enceintes prises en charge ainsi que celui des accouchements réalisés.

 

La situation des cas pris en charge par cible se présente comme suit :

-      48614 enfants de moins de cinq ans 

-      3641accouchements réalisés

-      11343 femmes enceintes prises en charge

-      204 césariennes réalisées

Selon le rapport de la direction de la luttecontre la maladie du ministère de la santé , au cours de la 8ème semaine, il y a eu une amélioration de la disponibilité en molécules. Le pourcentage de CSPS en rupture d’au moins une molécule était de 27,2% contre 29,5% la semaine précédente. 5 CMA sur 11 et 3 CHU/CHR sur 4 mettant en œuvre la gratuité des soins ont connu la rupture d’au moins une molécule.

L’augmentation de la charge de travail des acteurs reste la principale difficulté observée.

Au total, la stratégie a permis depuis le début de prendre en charge 434 740 enfants de moins de 5 ans, 58 254 femmes enceintes, de réaliser 38 519 accouchements et 1164 césariennes dans les régions du Centre , du Sahel et des Hauts Bassins.

La gratuité des soins, est entrée en vigueur ce 1er juin dans toutes formations sanitaires du Burkina.