Page d'accueil Contacts
PDF Imprimer Envoyer

SORTIE DE MEDECINS ENTIEREMENT FORMES A BOBO-DIOULASSO

Le Président du Faso aux côtés des 17 premiers médecins formés

altLapremièrepromotion des médecins formés à l’Institut supérieur des sciences de la Santé (IN.S.SA) de Bobo-Dioulasso a bénéficié d’une sortie solennelle le vendredi 29 novembre 2013 à Bobo-Dioulasso. Au nombre de 17 médecins, c’est le Président du Faso, son excellence M. Blaise Compaoré qui a présidé la cérémonie de sortie en présence d’imminentes personnalités. Prestations de serment d’Hippocrate, remise de parchemins, distinctions honorifiques, discours, signature du livre d’or et animations ont rythmé la cérémonie.

altLa première promotion des médecins formés à l’Institut supérieur des sciences de la Santé (IN.S.SA) de Bobo-Dioulasso,comme l’a dit le Président du Faso,  fait la fierté de tout le Burkina et conforte l’espoir de voir améliorer le niveau d’encadrement en qualité de prise en charge sanitaire. Débuté en 2006 avec 30 étudiants, pour huit années de formation, 17 étudiants sont déclarés docteurs après avoir soutenu leur thèse devant un jury international de 64 membres dont des enseignantsvenus du Sénégal,du Niger,du Mali,de la Belgique,de la France et du  Burkina Faso. Au sortir des soutenances,  le jury a délibéré le résultat suivant : 100% de réussite dont 13 étudiants admis avec la mention très honorables et félicitation du jury ; trois avec la mention très honorables  et un avec la mention honorable. Composés de  09 filles et 08 garçons,ils ont prêté le serment d’Hippocrate devant une immense assemblée avec à la tête le Président du Faso.

Devant leurs enseignants, leurs parents, amis et connaissances, ils ont tous promis et juré d’être fidèle aux lois de l’honneur et de la probité dans l’exercice de la médecine.De donner gratuitement les soins àl’indigentetde n’exiger desalaire au-dessusdeleur travail. Selon le directeur de l’IN.S.S.A, le Général Pr Robert Tinga Guigguemdé, son école obéit à la devise : « Savoir, Excellence, Conscience ». Il a signifié que la formation des médecins s’est déroulée en deux phases à savoir, la phase théorique et la phase pratique, qui a eu lieu au Centre Hospitalier universitaire Sanou Sourou (CHUSS). Prodiguant des conseils aux nouveaux médecins, le Pr Guigguemdé a invité chacun à se distinguer par un comportement exemplaire dans leurs futurs postes.

Le représentant des lauréats, le Dr Abdoul Ouangré, a rendu un vibrant hommage  à tous les encadreurs pour la qualité de l’enseignement et le sacrifice tout au long de leur formation. Il a ensuite au nom de tous ces camarades sollicité de la part du gouvernement des bourses de spécialisations pour le bien être des populations en matière de santé.

altLe Président du Faso, patron de la cérémonie a exprimé sa reconnaissance au corps professoral, à tout le personnel de l’IN.S.S.A ainsi qu’aux différents professeurs venus des universités et pays partenaires de l’IN.S.S.A. Il a précisé que si la qualification des ressources humaines est indispensable pour tout progrès, elle l’est encore davantage dans le domaine délicat de la santé. Tout en félicitant les nouveaux docteurs en médecine, le Président du Faso a invité les lauréats au professionnalisme, au  don de soi et à l’engagement pour une meilleure prise en charge des populations en matière de santé. Sur le plan des infrastructures sanitaires, le Président du Faso a annoncé la construction d’un deuxième Centre hospitalier universitaire (CHU) à Bobo-Dioulasso et la construction de la deuxième phase de l’INSSA.

 

                                                              

                               W. Raïssa OUEDRAOGO/DCPM-Santé

 

 
Page Facebook Page Twitter Site map Forum Faq S'abonner à la newsletters

Compteur visites

Echos des Régions

Endos

ENDOS-BF

Rapports

Partenariats

      

Webmail Administration

   


gouvernement.gov.bf
logo iventIt africa ! Your best web designer