PRESENTATION GENERALE DE LA REGION
 
II.1 Données administratives
 
La région de l'Est compte cinq (05) provinces qui sont :
 
- la province de la Gnagna, chef lieu Bogandé ;
 
- la province du Gourma, chef lieu Fada N'Gourma,
 
- la province de la Komondjari, chef lieu Gayéri ;
 
- la province de la Kompienga, chef lieu Pama ;
 
- la province de la Tapoa, chef lieu Diapaga.
 
La région de l'Est compte 27 départements. Le découpage administratif de la région de l'Est est présenté dans le tableau suivant.
 
II.2 Données géographiques
 
La région sanitaire de l'Est occupe la partie Est du Burkina Faso et est limitée au :
 
- Nord-Ouest par la région sanitaire du Centre- Nord ;
 
- Nord par la région sanitaire du Sahel ;
 
- l'Est par la République du Niger ;
 
- Sud ? Est par les République du Togo, du Bénin ;
 
- l'Ouest par la région sanitaire du Centre ? Est.
 
Elle couvre une superficie de 46 256 Km² soit 1/6 du territoire national.
 
Le climat est chaud et sec avec une saison pluvieuse qui s'étend de Juin à Octobre et une saison sèche de Novembre à Mai. Il existe des vents d'harmattan qui soufflent pendant la saison sèche.
 
Le relief est plat avec des élévations dans les zones Ouest et Sud (provinces de la Tapoa et de la Kompienga). On note l'avancée du désert dans les zones Nord et Est (provinces de la Gnagna, de la Komondjari et du Gourma).les sources
 
La végétation est de type soudano?sahélienne avec des zones à végétation dense (Parc d'Arly et les concessions de chasse de Fada, Ougarou, Pama, Koalou).
 
Les sols sont fertiles dans certaines provinces (Tapoa, Kompienga, Gourma).
 
II.3 Données démographiques
 
La population totale de la région en 2012 est estimée à 1 464 366 habitants (RGPH 2006, actualisé) avec une densité de 32 habitants au Km². Cette population est très inégalement répartie sur l'ensemble du territoire régional du fait de l'existence de vastes zones inhabitées (réserves partielles et totales de Pama et d'Arly) et de nombreux hameaux de cultures. Le tableau II ci-dessous donne la répartition de la population par groupe cible.
 
II.4 Données socio-économiques
 
La région sanitaire regorge de nombreuses potentialités économiques .qui constituent les principales sources de revenus des populations notamment :
 
- L'existence d'un barrage hydroélectrique dans la Kompienga avec le développement des activités de pisciculture, et des cultures de contre saison.
 
- L'existence de zones de chasse attirant de nombreux touristes
 
- L'existence d'une usine d'égrenage de coton (SOCOMA) dans chacune des localités suivantes : Fada, Diapaga et Kompienga créant de multiples emplois.
 
- L'existence des marchés à bétail constituant d'importants lieux d'échanges commerciaux.
 
- L'existence de nombreux sites aurifères.
 
Selon l'INSD, la région de l'Est fait partie des plus pauvres du Burkina. L'indice de pauvreté dans la région est passée de 48.3% à 40.9% entre 1998 et 2003 (source : DREP-Est). De ce fait elle a été retenue par le système des Nations Unies comme zone de convergence avec les régions du Centre ? Est et du Sahel.
 
II.5 Données socioculturelles
 
Ž La scolarisation et l'alphabétisation
 
Le tableau N°III donne la situation du taux de scolarisation et d'alphabétisation dans la région:
 
Ž Les ethnies
 
Les ethnies majoritairement rencontrées sont : les Gourmantchés, les Mossis, les peuls. Quant aux ethnies minoritaires elles sont représentées par : les Moba, les Bariba, les Djermas
 
Ž La religion :
 
Les principales religions rencontrées sont : l'animisme, le christianisme, et l'islam.
 
Ž Les pratiques :
 
La géomancie et la pharmacopée traditionnelle sont largement pratiquées dans la région sanitaire de l'Est.
 
II.6 Partenaires intervenant dans la région
 
Tableau IV: Liste des partenaires selon leur domaine d'intervention intervenant dans la région de l'Est
 
*Royaume des Pays Bas, Coopération Suédoise, Banque Mondiale, Agence Française de Développement, UNFPA, PMNCH, UNICEF, Gavi Alliance
 
II. 7 Organisation sanitaire de la région
 
II. 7.1 Organisation administrative des services de santé
 
Les niveaux administratifs existants dans la région sanitaire sont essentiellement :
 
a. Le Staff technique de la DRS qui dispose d'un organigramme structurel composé de six services ainsi qu'il suit :
 
Un service de Secrétariat constitué de deux bureaux :
 
- Le bureau de la gestion du courrier ;
 
- Le bureau de la reprographie.
 
Un Service Administratif et Financier (SAF) constitué de trois (3) bureaux :
 
- Le bureau de la gestion financière ;
 
- Le bureau de la gestion des stocks, du matériel et de la logistique
 
- Le bureau de la gestion des ressources humaines.
 
Un Service de Lutte contre la Maladie et de Protection des Groupes Spécifiques (SLM/PGS) constitué de quatre bureaux :
 
- Le bureau Planification Suivi/évaluation ;
 
- Le bureau Protection des Groupes Spécifiques ;
 
- Le bureau immunisation ;
 
- Le bureau des Statistiques et de la Surveillance Epidémiologique.
 
Un Service de la Pharmacie, du Laboratoire, du Médicament, du Matériel Médico-Technique et de la Pharmacopée Traditionnelle constitué de trois bureaux :
 
- Le bureau chargé du laboratoire et de la réglementation ;
 
- Le bureau chargé de la pharmacie ;
 
- Le bureau chargé de la promotion de la médecine et de la pharmacopée traditionnelle.
 
Un Service de l'Education Sanitaire et d'Assainissement (SESA) constitué de deux bureaux :
 
- Le bureau Information Education Communication ;
 
- Le bureau hygiène et assainissement.
 
Un Service des Infrastructures de l'Equipement et de la Maintenance (SIEM) constitué de deux bureaux :
 
- Le bureau chargé des infrastructures sanitaires;
 
- Le bureau chargé de la maintenance et de la logistique.
 
b. Les Equipes cadres de districts composées chacune de 9 membres statutairement nommées par le directeur régional de la santé et dirigée par le Médecin Chef du district.
 
c. Le Conseil d'administration du CHR présidée par le directeur régional de la santé
 
II. 7.2 Organisation techniques des structures de soins
 
L'organisation technique est construite sur la base de deux niveaux. Le premier niveau est composé de deux échelons : CSPS (1er échelon) et CMA 2eme échelon). Le deuxième niveau est représentée par le centre hospitalier régional de Fada N'Gourma