I.PRESENTATION GENERALE DE LA REGION SANITAIRE
 
1 Données administratives
 
La région administrative du Centre-Sud est dirigée par un Gouverneur depuis le 14/12/2004. Elle est subdivisée en 3 provinces dirigées chacune par un haut -commissaire, il s'agit des provinces du Zoundwéogo, du Nahouri et du Bazèga.
 
La région compte 3 communes urbaines (Manga, Kombissiri, Pô), 16 communes rurales et 529 villages.
 
Sur le plan sanitaire, la région sanitaire du Centre-Sud compte quatre (4) districts sanitaires qui sont les districts sanitaires de Kombissiri, Manga, Pô et Saponé.
 
Plusieurs Ministères sont représentés au niveau de la région par les services déconcentrés. En plus de ces services déconcentrés de l'Etat, il existe divers projets et programmes, ONG et associations de développement.
 
A côté de l'administration moderne mise en place par le pouvoir central, il existe l'administration traditionnelle dont le poids n'est pas négligeable dans l'organisation socio-politico-administrative.
 
L'administration ainsi constituée est une potentialité que les services de santé doivent savoir exploiter en termes de collaboration intersectorielle en vue de répondre aux besoins des populations. La collaboration entre secteur santé et l'administration s'observe de plus en plus dans la région avec l'existence des cadres de concertation comme les réunions trimestrielles des directeurs régionaux avec le Gouverneur, les conseils de santé des districts présidés par les Haut-commissaires. Cependant ces cadres de concertation ne sont pas encore décentralisés au niveau des communes.
 
2 Données géographiques
 
La région sanitaire du Centre-Sud fait partie des 13 régions sanitaires que compte le Burkina-Faso. Elle partage une partie de la limite sud du pays et est située entre les latitudes 12°10' et 10°09' Nord et les longitudes 2° et 0°34' Ouest avec une superficie de 11 450 km2. C'est une région qui partage ses frontières avec :
 
- à l'Est, la région du Centre-Est et du plateau central
 
- à l'Ouest, la région du Centre-Ouest
 
- au Nord, la région du centre
 
- au Sud, le Ghana.
 
Le chef-lieu de la région, Manga, est situé à environ 98 km de Ouagadougou, capitale politique du Burkina, et est relié à celle-ci par une voie bitumée qui rejoint la nationale N°5 allant de Ouagadougou au Ghana. La région est également traversée dans sa partie Nord-Ouest par la nationale N°6 qui relie Ouagadougou au Ghana passant par Saponé : cela est un acquis qui facilite les évacuations sanitaires vers la capitale. Cependant, il faut relever le mauvais état des pistes rurales qui relient les villages aux formations sanitaires, rendant difficile l'accès aux soins surtout en saison pluvieuse.
 
Le relief est accidenté par endroit et constitué en grande partie des sols pauvres ne favorisant pas les exploitations agropastorales.
 
Au Centre-Sud, la végétation évolue de la savane arbustive claire vers le Nord à la savane arborée dense au Sud où se présentent des réserves de forêts (Parc national KABORE Tambi, Ranch du Nazinga). La végétation autrefois riche dans la région connaît aujourd'hui l'action négative de l'homme à travers la coupe abusive du bois, les feux de brousse et les systèmes de culture sur brûlis. La dégradation ainsi constatée est supérieure à 5% alors que le taux d'occupation des sols cultivables est assez élevé. Il en découle une insuffisance de terres cultivables dans la région.
 
Le réseau hydrographique de la région est constitué de cours d'eau tels que les bassins du Nazinon, du Nakambé, de la Sissili et du Bazèga ainsi que leurs affluents périodiques. Aussi il existe un nombre important de plans d'eau (retenues et plans naturels au nombre de 69). Si cela est un atout pour des fins d'exploitation agro-silvo-pastorale, en revanche il constitue un nid de vecteurs et un réservoir de maladies et pose également des problèmes d'accessibilité aux services de santé en saison pluvieuse.
 
Le climat est de type soudano-sahélien caractérisé par :
 
- une saison sèche de Novembre à Mai : elle se compose d'une période froide de Novembre à Février caractérisée par l'harmattan et une suspension poussiéreuse à type de brouillard favorable à la transmission des maladies contagieuses et d'une période chaude de Mars à Mai caractérisée par une chaleur ardente.
 
- une saison pluvieuse de Juin à Octobre : elle est caractérisée par des tornades occasionnant parfois des vents violents, des nuées de poussière et la chute de pluies.
 
Le niveau des précipitations est généralement bas sur toute l'étendue du territoire régional avec une mauvaise répartition tant temporelle que spatiale des pluies qui sont parfois capricieuses. La moyenne des précipitations en 2008 au niveau régional est de 968,08mm (899,25mm au Bazéga, 1092,85 au Zoundwéogo, 912,15mm au Nahouri).
 
3 Données démographiques
 
En 2012, la population réactualisée à partir du recensement 2006 de l'INSD/RGPH se répartit par district de la manière suivante :
 
- le district sanitaire de Manga : 286 841 habitants
 
- le district sanitaire de Kombissiri: 173 885 habitants
 
- le district sanitaire de Pô : 185 632 habitants
 
- le district sanitaire de Saponé : 96 020 habitants
 
Cela donne un total régional de 742 378 habitants.
 
La densité par conséquent s'estime à 65 habitants au km2.
 
La majorité de cette population vit en milieu rural avec de fortes concentrations dans les zones de culture. Les principales ethnies rencontrées au sein de la population sont les Mossé, les Bissa, les Kasséna, les Peulhs, les Nankana. On y rencontre également quelques nationalités étrangères telles que la nationalité ghanéenne, togolaise etc.